1. Accueil
  2. Conseils
  3. Actualité
  4. 3 questions à EMMANUELLE BURTIN - Chef du projet urbanisme opérationnel du Grand Lyon

3 questions à EMMANUELLE BURTIN - Chef du projet urbanisme opérationnel du Grand Lyon

"C'est un projet majeur à l'échelle du Grand Lyon"

3 questions à EMMANUELLE BURTIN - Chef du projet urbanisme opérationnel du Grand Lyon
3 questions à EMMANUELLE BURTIN - Chef du projet urbanisme opérationnel du Grand Lyon

Indicateur Bertrand : Quelle importance revêt l'aménagement de Labuire pour le Grand Lyon ?


Emmanuelle Burtin : L'aménagement de Labuire est un projet majeur à l'échelle du Grand Lyon par son ampleur, ses ambitions en terme de qualité du cadre de vie et évidemment sa position stratégique dans le quartier d'affaires de la Part Dieu. Particulièrement représentatif des politiques urbaines poursuivies sur l'agglomération, ce projet propose une mixité des fonctions et participe à la maîtrise de l'étalement urbain en favorisant la constructibilité sur un quartier où les potentialités sont importantes. Il vise une grande qualité des espaces publics, très arborés, et des produits architecturaux. Enfin, le respect de l'environnement a été pris en compte dans les choix urbains et techniques, notamment en matière de gestion des eaux pluviales et d'aménagements paysagés.


I. B. : Quel est le rôle du Grand Lyon dans cet aménagement ? Et celui du service d'urbanisme opérationnel dans lequel vous intervenez ?


E. B. : Le Grand Lyon joue un rôle de partenaire et d'accompagnateur de l'aménageur privé. Il s'est assuré que le projet intégrait les objectifs politiques et a restitué le projet dans son environnement plus large de façon à répondre au mieux aux besoins des riverains et des futurs habitants. Cela s'est traduit par l'approbation d'un programme ambitieux d'équipements publics. Le Grand Lyon veillera aussi, pendant toute la durée de l'opération, à ce que les choix urbains validés soient mis en œuvre et il participe, avec la Ville de Lyon, au suivi des permis de construire et des chantiers d'espaces publics. C'est aussi le garant de la qualité urbaine, architecturale et paysagère de l'opération d'aménagement. Le service d'urbanisme opérationnel du Grand Lyon compte actuellement une douzaine de chefs de projet. Notre mission consiste à prendre en charge des opérations complexes sur des sites stratégiques de l'agglomération et nécessitant des procédures spécifiques pour être aménagés, en général ce sont des Zacs. Le pilotage des opérations commence par des études de faisabilité, avant la création de la Zac, pour vérifier que le projet est techniquement réalisable et urbanistiquement satisfaisant. Notre rôle va jusqu'à la remise des ouvrages aux futurs gestionnaires - les voiries par exemple généralement réalisées par les aménageurs - après nous être assurés de leur conformité aux besoins des services qui les utiliseront par la suite.


I. B. : Quelles perspectives se dégagent ?


E. B. : Les travaux devraient se poursuivre jusqu'en 2012, en incluant une seconde tranche de programmes immobiliers sur l'avenue Félix Faure. D'autres aménagements aux alentours sont d'ores et déjà programmés. Mais il est fort probable que l'opération de Labuire, elle-même, génerera des besoins et des projets.


Services