3 questions à Daniel Schalck - Maire de Carrières-sous-Poissy

"Un juste équilibre entre petits collectifs et habitat individuel "

3 questions à Daniel Schalck - Maire de Carrières-sous-Poissy
3 questions à Daniel Schalck - Maire de Carrières-sous-Poissy

Indicateur Bertrand : Comment décririez-vous votre ville et son évolution ?


Daniel Schalck : Carrières est le fruit d'une évolution urbaine qui a commencé dans les années 70. Elle garde, sur une grande partie de son territoire, la marque de son passé agricole et son centre ancien a conservé cette dimension "village" qui fait tout son charme. Elle offre aujourd'hui un double visage : du côté "centre", celui d'une petite ville à l'habitat en grande partie résidentiel, constitué de maisons anciennes et d'un parc - lotissements et immeubles - plus contemporain ; et de l'autre, les caractéristiques complexes d'un secteur plus diversifié, classé en ZUS. C'est sur ce dernier que portent les principaux projets d'aménagement et de restructuration urbaine inscrits dans notre nouveau Plan local d'urbanisme (PLU).


I. B. : Quels sont vos impératifs en termes de logements et de qualité de vie pour les habitants ?


D. S. : Ce qui caractérise Carrières, c'est sa dimension humaine...Carrières n'est plus un village, mais elle ne souhaite pas devenir une grande ville. C'est ce qui fait sa particularité, à une vingtaine de kilomètres de Paris ! Le respect de ce cadre de vie est impératif. Cela signifie que nous devons renforcer encore nos efforts dans le domaine de l'environnement, en travaillant la préservation des espaces naturels, la valorisation des bords de Seine et des "entrées de ville", comme cela a été entrepris à travers le programme immobilier en cours de réalisation, au pied du pont de Poissy. Autres impératifs, notamment, le maintien d'un juste équilibre entre petits collectifs et habitat individuel et, surtout, la "réunification" de Carrières Centre et de Carrières Saint-Louis, encore séparés par la RD 190...


I. B. : Quels sont les secteurs en transformation aujourd'hui sur la ville ?


D.S. : Les principaux projets de développement urbain s'inscrivent dans le cadre du programme déposé auprès de l'Agence nationale pour le renouvellement urbain (ANRU), les autres opérations étant préparatoires ... C'est le cas du projet de recomposition urbaine qui sera lancé dans les semaines à venir sur un terrain communal central, en bord de ZUS : il s'agit d'un programme de construction mixte de logements et d'équipements publics intégrant un pôle multiservices communal de 1 630 m2 et un programme de 85 logements en prêt locatif social. Son achèvement, fin 2007, permettra de lancer le programme ANRU proprement dit. Ce dernier comporte plusieurs volets, à commencer par le réaménagement de l'actuel centre commercial Saint-Louis et la restructuration de l'ensemble du quartier environnant. Il intègre la création de 250 logements autour du nouveau centre commercial dont 20 % de logements sociaux, ainsi que celle d'une trentaine de maisons de ville pour une meilleure mixité sociale. Autre volet concernant ce quartier, la restructuration du Foyer de travailleurs migrants, après démolition des bâtiments actuels et la construction d'un ensemble de studios en résidence sociale et de logements sociaux, autour d'une place publique.


Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur