1. Accueil
  2. Conseils
  3. Actualité
  4. 3 QUESTIONS À Christian Favier, Président du conseil général du Val-de-Marne et de l'Epa Orly Run

3 QUESTIONS À Christian Favier, Président du conseil général du Val-de-Marne et de l'Epa Orly Run

“L'objectif est de doubler le nombre de logements chauffés par la géothermie”

3 QUESTIONS À Christian Favier, Président du conseil général du Val-de-Marne et de l'Epa Orly Run
3 QUESTIONS À Christian Favier, Président du conseil général du Val-de-Marne et de l'Epa Orly Run

Indicateur Bertrand : Prévoyez-vous de lancer, comme le conseil général des Hauts-de-Seine, un prêt logement pour les primoaccédants aux revenus modestes ?


Christian Favier : L'accession sociale est moins notre priorité que dans les Hauts-de-Seine.


Dans notre département, la demande de logements en locatif social est très forte. C'est pourquoi nous préférons apporter notre aide aux bailleurs sociaux pour qu'ils développent leurs constructions.


Ceci dit, nous soutenons les petits propriétaires sur la base de critères sociaux. Nous leur accordons une subvention pour des travaux de rénovation, en fonction du dossier qu'ils nous présentent.


I. B. : Le conseil général semble particulièrement sensible au développement du métro Orbival dans le Val de Marne...


C. F. : C'est en effet le projet de transports le plus structurant. Il permettrait de relier entre elles 13 communes de banlieue à banlieue, depuis Fontenay-sous-Bois jusqu'à Arcueil/Cachan, et réduirait ainsi la saturation du RER. Nous avons obtenu le financement des études dans le cadre du contrat de plan État-Région, et nous pourrions viser un démarrage des travaux en 2013.


Cette opération représente un coût d'investissement très lourd pour le Val-de-Marne, de l'ordre de deux milliards d'euros. Elle a été budgétée dans le plan régional à hauteur de 18 milliards d'euros.


I. B. : Quelle est votre implication dans les grands aménagements du département ?


C. F. : Le conseil général du Val-de-Marne s'implique dans les aménagements de voirie, les collèges, l'assainissement et les transports. À titre d'exemple, sur Seine-Amont, nous participons au développement du transport en site propre, de la bibliothèque François-Mitterrand à Vitry.


Nous garantissons les emprunts de la Sadev 94 en termes de foncier.


Sur Ivry Confluences, ceux-ci se montent à 40 millions d'euros.


Via la Sadev 94, nous nous impliquons dans la Zac départementale du Val Pompadour, où seront mixés 500 logements et des activités.


Nous tenons particulièrement à voir se développer les réseaux de géothermie par la mutualisation des moyens ; 70 000 logements sont aujourd'hui reliés à ce type de chauffage. L'objectif est d'en doubler le nombre, car nous avons la possibilité de tirer parti d'une nappe phréatique très importante.



Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur