3 QUESTIONS À Catherine Bonduau, directrice d’Effi nergie

Explorimmoneuf. Quels conseils donner à l’acquéreur d’un logement en BBC-Effi nergie ?

3 QUESTIONS À Catherine Bonduau, directrice d’Effi nergie
3 QUESTIONS À Catherine Bonduau, directrice d’Effi nergie

Catherine Bonduau. Effi nergie s’est battu afi n que certains points soient surveillés au-delà du seul label BBC. Il peut y avoir des eff ets d’annonce de bâtiment BBC sur la base de 50 kWhep/m2 de Shon par an, car il est fondésur un mode de calcul conventionnel.


Le mode de calcul ne signifi e pas forcément que le bâtiment est bien conçu. Plusieurs points importants complémentaires doivent être vérifi és, comme l’approche bioclimatique, avec l’orientation off rant un certain confort au-delà de la seule performance énergétique. L’acquéreur doit se renseigner sur le choix des matériaux, s’intéresser aux équipements – mode de chauff age et type d’eau chaude sanitaire – et être conscient de la maintenance. Ainsi, une VMC double fl ux nécessite le nettoyage des fi ltres. Il est important que les acheteurs soient bien informés. C’est pourquoi, nous proposons un guide sur notre site avec des questions clés à se poser, notamment en matière d’approche architecturale.



Le comportement des futurs occupants du logement a-t-il son importance ?


C. B. : Bien sûr ! Un logement BBC, c’est un peu comme une voiture performante qu’il faut apprendre à utiliser. C’est pourquoi les usagers doivent comprendre les implications des équipements proposés par le maître d’ouvrage.


Les acquéreurs doivent aussi bien prendre conscience des performances évoquées et comprendre que les postes cuisine, électrodomestique et audiovisuel, peuvent représenter50 kWhep/m2 de Shon par an, c’est-à-dire autant que les cinq usages de l’énergie sur lesquels on peut agir dès l’étape de la conception du bâtiment.



Les promoteurs immobiliers ont-ils réellement pris en compte la dimension du BBC ?


C. B. : Oui. Les promoteurs se préparent bien à la RT 2012 et ils ont appris à aborder les opérations BBC. Si l’on ne néglige pas le poste architecte et BET en amont, on peut maîtriser des surcoûts importants. Pour le logement collectif, le surcoût est compris entre 5 et 10 %. Au-delà, c’est diffi cilement justifi able. Les promoteurs ont le droit d’annoncer que leur bâtiment va être BBC Effi nergie, et l’obtention peut être sanctionnée par un test d’étanchéité à l’air. Des mesures correctives peuvent cependant être immédiatement eff ectuées, pour répondre à d’éventuels défauts.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur