3 QUESTIONS À BRUNO COUTURIER, Directeur de la mission Lyon-Duchère

“Les opérations se montent en transparence"

3 QUESTIONS À BRUNO COUTURIER, Directeur de la mission Lyon-Duchère
3 QUESTIONS À BRUNO COUTURIER, Directeur de la mission Lyon-Duchère

Indicateur Bertrand : Vous êtes directeur du Grand Projet de Ville depuis peu de temps ?


Bruno Couturier : En effet, je remplace Bernard Badon à ce poste depuis juillet 2006. En même temps, je suis directeur de la mission Vaise et j'ai en charge la réalisation d'un pont sur la Saône et la rénovation du tunnel de La Croix-Rousse. Depuis 1990, je suis en fonction au Grand Lyon, où je m'occupais ces derniers temps de la concertation avec les usagers des services publics de la communauté urbaine.


I. B. : Où en sont les aménagements de La Duchère ?


B. C. : Sur le Plateau Nord, nous avons livré des voiries secondaires correspondant aux emplacements des anciennes barres 200, 210 et 260 qui ont été démolies. Le 2 avril, nous avons aussi livré le premier tronçon du grand axe Est-Ouest qui formera une large artère bordée d'arbres, où seront regroupés les trolleybus jusqu'à présent disséminés sur le quartier. La place centrale est à l'étude et sera aboutie quand auront été réalisés les îlots de constructions situés autour d'elle. Sa taille sera comparable à celle de la place des Terreaux. A l'heure actuelle, l'urbanistepaysagiste Alain Marguerit élabore les premières esquisses en concertation avec les habitants. En mai, nous avons posé la première pierre des projets de Bouwfonds Marignan, de la résidence étudiante de Nexity et du gymnase public que nous reconstruisons. Parmi ces ouvrages figureront les premiers bâtiments privés du Plateau Nord.


I. B. : Comment réagissent les Duchérois ?


B. C. : Jusqu'au début de 2005, les Duchérois historiques ont manifesté une relative opposition au réaménagement de leur quartier. A partir de février, les élus ont davantage partagé le projet avec eux, en mettant en avant des points forts comme le développement économique, la réinsertion sociale et l'emploi. Les habitants ont formulé 250 propositions reprises par la Ville sous forme de 60 engagements. Un comité de suivi a été mis en place, rassemblant des habitants, des élus et des techniciens, et des discussions sont régulièrement organisées pour décider des opérations soumises à concertation. Nous ne sommes pas dans le cadre d'une codécision : ce sont bien les élus qui décident, mais les opérations se montent dans le partage de l'information et la transparence. Maintenant nous ne vivons plus d'opposition frontale et les anciens Duchérois proposent même de préparer des manifestations festives pour accueillir les nouveaux arrivants.


Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur