3 QUESTIONS À BRIGITTE LE BRETHON, Maire de Caen

“Construire 3 000 logements d’ici deux ans”

3 QUESTIONS À BRIGITTE LE BRETHON, Maire de Caen
3 QUESTIONS À BRIGITTE LE BRETHON, Maire de Caen

Indicateur Bertrand : Pour faire face à la difficulté de se loger dans Caen intra muros, quelles sont les réponses de la municipalité ?


Brigitte Le Brethon : Nous avons effectivement beaucoup d'habitants qui partent en dehors de la ville en raison des prix qui ont beaucoup augmenté ces dernières années. Pour endiguer ce phénomène et permettre aux habitants comme aux nouvelles populations de vivre dans leur ville et de leur offrir un cadre de vie attractif, nous avons pris des mesures. Nous sommes à un tournant de notre histoire. Après la construction et la forte urbanisation des années 60, nous entrons dans une phase où il s'agit de repenser la ville à travers une reformulation de ses usages et de son habitat. Avec notre programme de l'habitat, nous prévoyons la construction de 3 000 logements d'ici à deux ans, en grande majorité des appartements de grande surface, notamment des 3 et 4-pièces avec balcon, terrasses et commerces en pied d'immeubles. Ils constitueront ainsi une alternative à la maison individuelle en périphérie.


I. B. : Prenez-vous en compte le développement durable ?


B. L. : Dans les années à venir, nous allons travailler à la densification de l'habitat et à l'utilisation des énergies renouvelables, tout en prenant soin de faire partager nos préoccupations écocitoyennes au plus grand nombre de nos administrés. Pour cela, nous devons faire comprendre aux familles que le schéma du pavillon avec jardin et 4x4 n'est pas un modèle. Ce n'est vraiment pas ce qu'il y a de mieux à faire pour l'environnement.


I. B. : Avez-vous mis en place des aides pour les primo-accédants, de type prêt à 0%?


B. L. : Il existe déjà le prêt à 0% national. Mais pour encourager les jeunes et les familles à devenir propriétaires, nous avons décidé de créer un prêt à 0% plus important. L'aide que nous proposons est évidemment attribuée sous conditions de ressources puisqu'il s'agit d'aider les accédants modestes. L'aide varie de 15 000 e pour une personne célibataire à 20 000 e pour une famille de deux personnes ou plus. Pour en bénéficier, il suffit de justifier l'acquisition d'une résidence principale, qu'il s'agisse d'un logement ancien ou neuf et de s'adresser à un établissement financier qui a signé une convention avec la municipalité. Le remboursement s'étale ensuite sur 15 ans par mensualités constantes, sans différé contrairement au prêt à 0% national. Son octroi est soumis à deux conditions : le demandeur doit résider à Caen depuis au moins un an et ne pas avoir été propriétaire de son logement durant les trois dernières années précédent l'offre de prêt


Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur