3 QUESTIONS À Alda Pereira-Lemaître, Maire de Noisy-le-Sec

Noisy s'inscrit dans la démarche du pass-foncier

3 QUESTIONS À Alda Pereira-Lemaître, Maire de Noisy-le-Sec
3 QUESTIONS À Alda Pereira-Lemaître, Maire de Noisy-le-Sec


Indicateur Bertrand: Quel objectif poursuit Noisy-le-Sec ?


Alda Pereira-Lemaître : Apporter de la cohérence aux transports et aux aménagements, mais faire aussi en sorte que les habitants résident dans la ville par choix, comme c'est malheureusement peu le cas en Seine-Saint-Denis. Notre département porte une image de victimisation et de misérabilisme, alors qu'il est un espace de bien-être et de vivre ensemble. À Noisy, notre population rajeunit. Des cadres moyens et des jeunes couples de Parisiens s'installent, avec un pouvoir d'achat différent, des attentes aussi. Pour preuves, les deux nouveaux commerces bio du marché fonctionnent très bien et l'installation d'un fromager dans le centre est fortement sollicitée.


I. B. : Comment faites-vous face à la pénurie de logements, si typique de la première couronne?


A. P.-L. : La population étant passée de 37000 à 38850 habitants entre les derniers recensements, nous devons densifier et nous élaborons dans ce sens notre plan local d'urbanisme tandis que l'architecte-urbaniste David Mangin travaille sur notre schéma de cohérence urbaine. Compte tenu de nos 47 % de logements sociaux, je suis très attachée à retrouver de la mixité sociale au travers de nouvelles constructions en accession à la propriété à prix maîtrisés : Icade, Nexity et Sogeprom ont 200 logements en cours dans la Zac des Guillaumes ; Vinci Immobilier intervient à quelques minutes de la gare; la Sepimo, boulevard Michelet, et Bouygues Immobilier, dans le centre, rue des Bergeries. La Ville s'inscrit dans la démarche du pass-foncier. Un grand nombre d'habitants s'intéressent aux nouveaux programmes et à l'accession sociale. Les prix se situent entre 3000 et 3500 € le m2.


I. B. : Noisy ne manque pas de grands projets, semble-t-il ?


A. P.-L. : Nous menons en effet une réflexion sur une zone de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager. En consultant les habitants et à partir d'une politique de relogement, nous conduisons un renouvellement urbain important dans les quartiers sensibles du Londeau et de la Boissière, et nous requalifions la Zac des Guillaumes. Avec beaucoup d'énergie, je défends le réaménagement du secteur de la gare, le premier pôle intermodal de l'Est parisien. Pour redonner vie à nos 800 mètres de berges le long du canal de l'Ourcq, nous envisageons un grand projet de développement durable avec base de loisirs nautiques, habitat et activités.


Noisy bouge, y compris à l'échelle internationale, puisque nous oeuvrons pour un nouveau jumelage avec une ville européenne et recueillerons ainsi des fonds pour la jeunesse.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur