18e, 19e, 20e : renouveau et prix presque doux

Paris Nord-Est. Les 18e et 19e arrondissements vivent l'aube d'une métamorphose sur leurs flancs nord. Un million de mètres carrés vont sortir de terre sur 200 hectares entre la porte de la Chapelle et le canal de l'Ourcq. Ce grand projet porte un petit nom : "Paris Nord-Est". Il prévoit des logements (50 % sociaux), du tertiaire tourné vers le développement économique et l'emploi, des espaces publics requalifiés (rue d'Aubervilliers, boulevard de la Chapelle, rives des canaux…). Les portes de Paris sont revues et corrigées. La création de la gare Eole Evangile renforce la desserte (RER E) à laquelle va s'ajouter le prolongement du tramway Est des Maréchaux. Dans la Zac Claude Bernard, sur les friches de l'ancien hôpital du même nom, prend pied un complexe cinématographique de 14 salles avec librairie et boutique DVD. Au 104 de la rue d'Aubervilliers, l'ancien bâtiment des Pompes funèbres devient un lieu de création accueillant des résidences et des espaces de travail pour artistes. "Le 104", dit-on déjà dans le petit monde de la culture. Cette offre complète le bastion de la Villette, où Jean Nouvel réalise un auditorium géant de 2 400 places pour les orchestres de Paris (livraison en 2012). Investir sur le quartier alors qu'il se bonifie n'est pas une mauvaise idée. D'autant que les promoteurs ont sorti quelques programmes à des prix compétitifs dans le contexte actuel. Le 2-pièces de Parthena vaut dans les 250 000 e hors parking : il donne sur les jardins d'Eole inaugurés en mai, un parc de quatre hectares au caractère écologique (prairies fauchées à la main, feuilles transformées en compost, respect de la biodiversité). Le groupe Gambetta a ouvert un chantier de 150 appartements, rue Curial. "A 5 500 z de moyenne, c'est le mètre carré le moins cher de Paris", argumente le négociateur. Un 3-pièces avec 100m2 de terrasse revient à 475 000 z." Aux minimini budgets, CFD propose un 3-pièces pour 275 000 e, le plus abordable du moment. A ce niveau de prix, l'ancien et le neuf se chevauchent. Le réseau des agences Laforêt note que, sur la Villette, le 2-pièces ancien tourne en moyenne à 192 500 e et le 3-pièces à 287 500 e. En se rapprochant des Buttes Chaumont, les tarifs deviennent plus lourds : 6 450 e/m2 signé Kaufman & Broad, à proximité des métros Jaurès et Laumière. Les Buttes Chaumont demeurent un classique de l'Est parisien. Outre leur parc de 25 hectares, ils comportent des allées de petites villas, des escaliers du type "Montmartre"… Poussant jusqu'à "l'est de l'Est", sur le boulevard Davout (20e), Paris Promotion a lancé un petit programme sur le passage du futur tramway des Maréchaux. Le 2-pièces vaut 205 000 e, parking inclus. Depuis quelque temps, "Ménilmuche" soigne son image : réfection des voiries, zone 30, piétonisation, plantation d'arbres… La place Octave-Chanute s'est transformée en "quartier vert".

18e, 19e, 20e : renouveau et prix presque doux
18e, 19e, 20e : renouveau et prix presque doux

Paris Nord-Est. Les 18e et 19e arrondissements vivent l'aube d'une métamorphose sur leurs flancs nord. Un million de mètres carrés vont sortir de terre sur 200 hectares entre la porte de la Chapelle et le canal de l'Ourcq. Ce grand projet porte un petit nom : "Paris Nord-Est". Il prévoit des logements (50 % sociaux), du tertiaire tourné vers le développement économique et l'emploi, des espaces publics requalifiés (rue d'Aubervilliers, boulevard de la Chapelle, rives des canaux…). Les portes de Paris sont revues et corrigées. La création de la gare Eole Evangile renforce la desserte (RER E) à laquelle va s'ajouter le prolongement du tramway Est des Maréchaux. Dans la Zac Claude Bernard, sur les friches de l'ancien hôpital du même nom, prend pied un complexe cinématographique de 14 salles avec librairie et boutique DVD. Au 104 de la rue d'Aubervilliers, l'ancien bâtiment des Pompes funèbres devient un lieu de création accueillant des résidences et des espaces de travail pour artistes. "Le 104", dit-on déjà dans le petit monde de la culture. Cette offre complète le bastion de la Villette, où Jean Nouvel réalise un auditorium géant de 2 400 places pour les orchestres de Paris (livraison en 2012). Investir sur le quartier alors qu'il se bonifie n'est pas une mauvaise idée. D'autant que les promoteurs ont sorti quelques programmes à des prix compétitifs dans le contexte actuel. Le 2-pièces de Parthena vaut dans les 250 000 e hors parking : il donne sur les jardins d'Eole inaugurés en mai, un parc de quatre hectares au caractère écologique (prairies fauchées à la main, feuilles transformées en compost, respect de la biodiversité). Le groupe Gambetta a ouvert un chantier de 150 appartements, rue Curial. "A 5 500 z de moyenne, c'est le mètre carré le moins cher de Paris", argumente le négociateur. Un 3-pièces avec 100m2 de terrasse revient à 475 000 z." Aux minimini budgets, CFD propose un 3-pièces pour 275 000 e, le plus abordable du moment. A ce niveau de prix, l'ancien et le neuf se chevauchent. Le réseau des agences Laforêt note que, sur la Villette, le 2-pièces ancien tourne en moyenne à 192 500 e et le 3-pièces à 287 500 e. En se rapprochant des Buttes Chaumont, les tarifs deviennent plus lourds : 6 450 e/m2 signé Kaufman & Broad, à proximité des métros Jaurès et Laumière. Les Buttes Chaumont demeurent un classique de l'Est parisien. Outre leur parc de 25 hectares, ils comportent des allées de petites villas, des escaliers du type "Montmartre"… Poussant jusqu'à "l'est de l'Est", sur le boulevard Davout (20e), Paris Promotion a lancé un petit programme sur le passage du futur tramway des Maréchaux. Le 2-pièces vaut 205 000 e, parking inclus. Depuis quelque temps, "Ménilmuche" soigne son image : réfection des voiries, zone 30, piétonisation, plantation d'arbres… La place Octave-Chanute s'est transformée en "quartier vert".


 

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur