« Imprimer » sa maison, c’est possible !

Chercheurs et ingénieurs du monde entier planchent actuellement sur la fabrication de maisons à l’aide d’une autre technologie du futur appliquée à l’immobilier, l’impression 3D. Explications.

« Imprimer » sa maison, c’est possible !
« Imprimer » sa maison, c’est possible !

On n’arrête pas le progrès. Une société chinoise a récemment fait la une des journaux grâce à une performance à peine imaginable. Elle a en effet utilisé l’impression 3D pour construire des maisons en… 24 heures seulement ! Jusqu’à maintenant, l’impression 3D permettait de créer, à partir d’un modèle numérique, des objets, généralement de plus petite taille que des maisons. Pour mettre sur pied son projet, l’entreprise chinoise a utilisé des machines capables de réaliser des impressions très volumineuses (plus de 30 mètres de long, 10 de large et 6 de haut) avec du béton et des matériaux recyclés.


Des expériences en Chine et aux Pays-Bas


Pour l’heure, les machines fabriquent les éléments, pièce par pièce (murs, cloisons…) qui sont ensuite assemblés de façon traditionnelle par des professionnels du bâtiment. Mais la société ne désespère pas d’aller plus loin. D’autres sont d’ailleurs sur le coup. Comme cette entreprise des Pays-Bas, qui entend fabriquer une vaste maison de treize pièces à partir de briques de plastique recyclé.


Une maison à 3 500 euros


Plus innovant encore, des chercheurs californiens étudient le moyen de créer une maison d’un seul tenant, sans passer par une main-d’oeuvre complémentaire, à l’aide d’une immense imprimante 3D. L’intérêt ? La construction en quelques jours de maisons à très bas coût. Dans le cas de la société chinoise shanghaienne WinSun Decration Design Engineering, les dix maisons réalisées, de 200 m2 chacune, ne coûtent que 3 500 euros pièce. Une prouesse technologique qui n’en est qu’à ses débuts…

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur