Comment réussir votre investissement dans le neuf?

14/06/2018

Vous souhaitez investir dans le neuf ? Pour que votre investissement soit une réussite, il vous faut en amont bien réfléchir à votre projet. Explications...

·

Réussir un investissement dans le neuf nécessite de prendre les bonnes décisions.

La détermination de vos objectifs, le choix de la solution de financement, la sélection du logement, etc. sont autant d’étapes à franchir pour réussir votre investissement dans le neuf.

Investir dans le neuf : déterminer vos objectifs

Pour quelles raisons souhaitez-vous investir dans le neuf ? C’est en répondant à cette question que vous obtiendrez l’une des premières clés de la réussite de votre projet. Dans ce domaine, l’investissement dans le neuf peut avoir plusieurs finalités : apporter un revenu complémentaire via la location du logement, permettre de se constituer un patrimoine familial, réduire le montant de son imposition en profitant de dispositifs de défiscalisation, etc.

Votre profil (âge, situation professionnelle, situation familiale) et la connaissance de vos motivations vous aiguilleront vers le bon objectif pour votre investissement dans le neuf. Vous pourrez alors vous orienter vers le logement neuf qui répond le mieux à vos attentes. Sachez que les objectifs diffèrent d’un investisseur à un autre. Les promoteurs immobiliers ont l’habitude de cette diversité et proposent des solutions d’investissement adaptées à chaque profil.

Investissement dans le neuf : bien préparer son financement

Pour éviter que votre investissement dans le neuf ne vienne plomber vos finances, mieux vaut bien préparer votre financement. Un apport personnel important est, comme dans toute transaction immobilière, très appréciable. Pensez également à étudier les différentes offres de crédit immobilier afin de dénicher la plus avantageuse. N’hésitez pas dans ce domaine à négocier et à faire jouer la concurrence. Vous avez également la possibilité de faire appel à un courtier spécialisé.

Si vous investissez dans le neuf à des fins locatives, soyez vigilant sur le calcul du montant du loyer que vous allez soumettre à votre locataire. N’oubliez pas d’y inclure toutes les dépenses et les frais annexes (charges, taxe foncière, frais de travaux dans les années à venir, etc.). Dans ce domaine, il est souvent dit que l’idéal consiste à ce que le montant du loyer perçu se rapproche le plus possible de la mensualité de votre crédit immobilier.

Acheter le bon logement : LA clé pour réussir un investissement dans le neuf

Acheter un logement neuf dans un quartier où personne ne souhaite habiter ou dans une ville peu réputée est la pire chose à faire lorsqu’on souhaite réussir son investissement dans le neuf. Pour la mise en location ou pour la revente, pensez avant tout à la géolocalisation du bien. Etudiez entre autres le dynamisme économique de la ville, l’environnement général du quartier (sécurité, commodités, infrastructures…) et le prix des biens comparables.

La ville et le quartier déterminés, affinez votre recherche d’un logement neuf en fonction de vos besoins/de vos objectifs. Surface, équipements, disposition des pièces, standing, etc., toutes les caractéristiques d’un logement neuf sont à prendre en compte. Là encore, le neuf présente de nombreux avantages par rapport à un logement ancien. Une construction neuve répond notamment aux dernières normes en termes de performances énergétiques et d’isolation.

Investir dans le neuf : c’est aussi faire preuve de patience

Dans le neuf, il est impossible de miser sur la rénovation d’un bien en mauvais état et sur la revente de ce bien pour obtenir une plus-value immédiate. Par définition, un logement neuf nécessite rarement des travaux, et le prix auquel il vous est vendu correspond, a priori, au prix de vente actuel du marché. Par conséquent, il vous sera difficile de rentabiliser votre investissement en pensant à la revente d’ici deux à trois ans.

A lire aussi >> Comment se lancer dans l'investissement immobilier pour petit ou gros budget ?

À moins d’opter pour la mise en location de votre bien, il vous faudra faire preuve de patience pour rentabiliser votre investissement. Aujourd’hui, la durée d’occupation d’un bien neuf avant une revente sans perte de rentabilité a dépassé les 5 années. Elle varie en fonction des profils et des situations personnelles. Si vous êtes certain de revendre votre logement d’ici 5 ans, mieux vaut vous orienter vers un investissement dans un logement ancien plutôt que dans l’achat d’un bien neuf.

 

Nos derniers articles sur ce thème :

Dans la même rubrique

Votre avis nous intéresse

Vos réactions

  • Soyez le premier à commenter cet article.