Vous êtes ici : Explorimmoneuf > Eco Habitat > Les normes vertes > Qu'est-ce que la HQE ?

Qu'est-ce que la HQE ?

Créée par l'Association HQE®, le concept Haute Qualité Environnementale vise à répondre à deux défis. D'une part, une aspiration croissante des habitants à plus de confort et de sécurité ; d'autre part, la maîtrise des consommations énergétiques de façon à préserver les ressources de notre planète, à diminuer les émissions de CO2 dans l'atmosphère et donc l'effet de serre.

Partager 

L’association créée en 1996 regroupe des acteurs représentatifs du secteur du bâtiment autour d'un objectif commun : améliorer les pratiques existantes pour construire en économisant les ressources énergétiques et naturelles, de manière plus saine, sans sacrifier le confort. Regroupant des représentants des collectivités locales, des professionnels, mais aussi des associations de préservation de l'environnement, des scientifiques, des organismes comme l'Ademe ou le CSTB par exemple, l'association HQE® a hérité ses 14 cibles d'un programme de recherche mené par le ministère de l'équipement. Ces cibles représentent plutôt des points de vigilance, qui permettent aux acteurs du bâtiment de savoir à quoi il faut faire attention et ce qu'il faut privilégier pour construire en respectant l'environnement.

La HQE, une démarche volontaire

Contrairement à une réglementation, qui est obligatoire, la HQE® est une démarche volontaire, fondée sur la responsabilité des acteurs, et en premier lieu, du maître d’ouvrage, du commanditaire de l’opération. Problème : si le tout le monde est d’accord pour être “bon pour l’environnement”, les préoccupations divergent sur ce point : l’un y verra surtout l’importance des matériaux, un autre les économies d’énergie et la lutte contre le réchauffement climatique, un troisième la qualité de la lumière, etc. Il faut donc se mettre d’accord sur un vocabulaire qui permette de parler des mêmes choses, pour se concentrer de manière claire et sans ambiguïté sur les objectifs à atteindre et les moyens d’y parvenir. C’est dans cette optique que l’Association HQE a mis en place un “référentiel”, qui offre un langage commun : les fameuses 14 cibles.

Les 14 cibles de la Haute Qualité Environnementale

A chacune des 14 cibles correspondent des préoccupations environnementales à prendre en compte pour voir son opération certifiée. Par exemple, la cible concernant le choix des produits et des procédés de construction engage le professionnel à choisir des matériaux à faible impact environnemental. Quant à la cible “gestion de l'eau”, elle a pour objectif la maîtrise de la consommation. Cela peut se traduire par la pose de robinets limitateurs de débit, mais aussi par l'installation de récupérateurs des eaux pluviales, qui pourront par exemple servir à l'arrosage des jardins. Autre préoccupation majeure de la HQE® : réaliser des chantiers propres, ce qui signifie non seulement traiter les déchets du chantier, mais aussi veiller à causer le minimum de nuisances, entre autres sonores, pour les riverains du chantier.

La certification HQE

Il faut également une méthode pour atteindre ces objectifs, pour faire collaborer toutes les professions mobilisées sur une construction. C’est là le deuxième volet de la HQE®, qui consiste en un mode de conduite des projets, complété par un système d’évaluation : la certification. Ainsi, un tiers indépendant peut garantir le respect de la démarche. Totalement dans l’air du temps, cette certification est un outil qui a fait ses preuves, séduisant aussi bien les particuliers que les grands groupes. La démarche HQE® s’adapte à tous les types de bâtiments, au neuf comme à la réhabilitation. En outre, sa souplesse dans le choix des objectifs lui permet de mieux coller aux réalités du terrain. En effet, pour obtenir la certification, nul besoin d’être très performant sur les 14 cibles. Le minimum, c’est trois cibles en niveau “très performant”, cinq en niveau “performant” et sept en niveau “base”. Pour un maître d’ouvrage qui n’a jamais construit de bâtiment avec la démarche HQE®, il est recommandé de visiter des opérations similaires à son projet. Ensuite, avant de chercher l’appui de professionnels, il est important de faire le point sur ses besoins. Quant au prix, un projet bien pensé en amont ne coûte pas forcément plus cher. Car si un projet HQE® demande un investissement de départ légèrement plus important pour bénéficier des matériaux et des équipements les plus performants, ce surcoût est rapidement amorti. Les besoins étant bien analysés, les économies à l’usage sont vite au rendez-vous.

Dans la même rubrique

Qu'est-ce que le label BBC ?

Le volet consacré au bâtiment du Grenelle Environnement prévoit de généraliser la construction des bâtiments basse consommation (BBC) d'ici à 2012. Ce label BBC peut être délivré à des logements dont la consommation moyenne d'énergie primaire ne dépasse pas 50 kWh/m2/an... Réaction (1)

Réagissez à cet article en ajoutant votre commentaire

  •  
    Votre email ne sera pas visible
Réactions (0) Commentaires
    Soyez le premier à réagir.
    •  
    * Champs obligatoires
    Le champ email est obligatoire. L'adresse email saisie est invalide. Le prénom est obligatoire. Le nom est obligatoire. Le message est obligatoire. Le champ "Email de votre ami" est obligatoire. L'adresse email de votre ami est invalide.