Pensez économie d’énergie

02/06/2014

Grâce au Grenelle de l’Environnement, les maisons construites aujourd’hui doivent répondre à des normes sur la consommation d’énergie. Une démarche qui diminue fortement vos charges.

© REVEKKO

Après avoir expérimenté le label BBC (bâtiment basse consommation) 2005, promoteurs et constructeurs ont dû se préparer à l’entrée en vigueur de la RT 2012, effective depuis le 1er janvier 2013 pour l’habitat résidentiel. Ainsi, toute construction dont le permis a été déposé à par- tir de cette date, doit se conformer à cette nouvelle norme. En matière d’habitat individuel (appartements inclus), cela signifie que les maisons ne doivent pas consommer plus de 50 kWh/m2/an, sachant que cette moyenne peut légèrement être modulée selon la région et le relief. Seuls le chauffage, l’eau chaude, la ventilation, l’éclairage et la climatisation sont concernés. Mais d’autres exigences sont requises : un test d’imperméabilité à l’air, une surface minimale de baies vitrées (au moins 1/6e de la surface habitable) pour emmagasiner l’énergie solaire… Bref, la RT 2012 est une avancée considérable et vous permet de faire d’importantes économies, notamment sur vos charges de chauffage. Une maison construite sous la précédente réglementation consommait en moyenne 150 kWh/m2/an. Avec la RT 2012, cette consommation est donc divisée par trois. Un bémol toutefois : les coûts supplémentaires. Les constructeurs estiment que la mise en œuvre des maisons RT 2012 a entraîné 10 à 15 % de hausse sur les prix. C’est aussi une des raisons pour laquelle les ventes ont chuté en 2013, les ménages modestes n’étant pas en mesure de supporter ce surcoût.

À lire aussi :

Votre avis nous intéresse

Vos réactions

  • Soyez le premier à commenter cet article.