Immobilier neuf : les bons plans pour acheter moins cher

VIDEOS. Queues de programmes, achat groupé, investissement en nue-propriété… des astuces existent pour acheter dans le neuf à moindre coût, et faire de belles économies. Top 5.

1- Jetez un œil aux "queues de programmes"

C’est ainsi que l’on désigne les derniers appartements à la vente d’un programme immobilier. Les promoteurs consentent généralement sur ces biens des décotes avoisinant les 10 % sur le prix initial. Si les appartements qui restent sont souvent les moins intéressants, l’opération, pour un investissement immobilier, peut vous être profitable à long terme

Bon à savoir : Généralement, les professionnels du neuf organisent des opérations promotionnelles sur les premiers logements disponibles à la vente. Au programme : équipements intérieurs offerts et quelques baisses de prix.

2- Visez les zones Anru et QPV

Autre méthode pour obtenir un bel appartement neuf un peu moins cher, se tourner vers les biens situés entre 300 et 500 mètres d’un Quartier Prioritaire de la Ville (QPV) ou d’une zone d’aménagement et de rénovation urbaine (ANRU). Sur ces territoires, la TVA, habituellement fixée à 20 %, tombe à 5,5 %. De quoi faire des économies sur le prix du bien. Pour savoir quels sont les territoires concernés, vous pouvez vous reporter à l’Atlas des QPV ou celui des zones Anru.

3- N’oubliez pas les aides locales et nationales

Marseille, Paris, Nice… ces agglomérations figurent parmi les villes proposant, sur certains programmes neufs, des prix de vente maîtrisés. L’assurance de profiter d’un logement de qualité, moins cher que ce qu’il est possible de trouver sur le marché. Renseignez-vous auprès de votre mairie afin d’être sûr qu’un tel dispositif n’est pas en vigueur sur la commune. Les décotes peuvent avoisiner les 30 %.

D’autres municipalités, comme Montpellier, mettent en place des prêts aidés pour soutenir l’accession. Le plus souvent, les dispositifs locaux sont cumulables avec les aides à l’achat nationales comme le prêt à taux zéro renforcé ou encore le Pinel.

IFRAME_https://www.youtube.com/embed/Ofe4FWs3C

4- Investissez en nue-propriété

C’est le bon moyen d’obtenir de grosses décotes, à condition de ne pas être trop pressé d’emménager. Au moment de l’achat, vous consentez à céder l’usufruit du bien à un tiers durant une période de 12 à 20 ans, selon la nature du contrat auquel vous souscrivez. Pendant cette période, vous ne percevez aucun revenu locatif sur le bien, ne payez ni charges, ni taxes, ni impôts et pouvez déduire de votre assiette ISF la propriété en question. Le prix du bien peut alors chuter 25 % à 50 % dans certains cas. L’ensemble des droits et devoirs du propriétaire vous reviennent une fois le délai écoulé.

5- Recourez à l’achat groupé

Et si la solution c’était d’acheter à plusieurs ? Idéal pour l’acquisition d’une résidence secondaire que vous occuperez à tour de rôle, cette méthode peut, non seulement vous permettre de souscrire à un crédit immobilier court et à faible taux, tout en dépensant moins.

Pour ce faire, passez par la création d’une société civile immobilière (SCI). Cela vous permettra de gérer au mieux votre bien, en créant une gouvernance politique de la propriété. Les votes à propos du bien ne seront plus pris à l’unanimité, mais par celui ou celle chargé(e) d’arbitrer.

Votre avis nous intéresse

Vos réactions

  • Soyez le premier à commenter cet article.