Vous êtes ici : Explorimmoneuf > Actualité > 10 conseils pour acheter un bien neuf en bord de mer

10 conseils pour acheter un bien neuf en bord de mer

Publié le 25/06/2012, dans : Conseils Pratiques, Bien acheter dans le neuf

L’envie de vous offrir un pied-à-terre vous trotte dans la tête ? Le marché est propice à l’achat. Et pourquoi ne pas troquer de vieilles pierres pour le confort de l'immobilier neuf ? Une option qui s’avère payante. Suivez nos dix conseils.

Partager 

DR

Malgré la crise, disposer d'une résidence principale ou secondaire en bord de mer suscite toujours l'engouement. Quoi de mieux, dans ces conditions, que de disposer d'un endroit à soi où l'on pourra vivre ou séjourner à l'envi. Avec une résidence secondaire, fini le souci de trouver un hébergement hôtelier ou une location saisonnière pour les vacances. Vive le bricolage, le jardinage, les bouffées d'oxygène et la détente ! Une résidence secondaire peut aussi avoir d'autres vertus : s'y installer à l'année une fois la retraite venue, voire bien avant. D'autant qu'avec la réduction du temps de travail, Internet, le TGV..., plus besoin d'un bureau pour travailler. On peut aussi l'imaginer comme investissement locatif dans un premier temps, avec avantages fiscaux et revenu locatif complémentaire à la clé, tout en bénéficiant de quelques semaines d'occupation personnelle. Quelle que soit la motivation, l'offre ne manque pas. Mais, plutôt que de lorgner sur la chaumière normande, la longère vendéenne ou le mas provençal souvent synonymes de gros travaux, pourquoi ne pas vous offrir une maison ou un appartement neuf. Si les Français aiment le bord de mer ou l'arrière-pays, ils apprécient aussi les lieux ensoleillés. Et logiquement, la région Paca vient en tête des destinations les plus prisées. Pour preuve, en 2010, elle a recensé, a elle seule, 86 millions de nuitées, loin devant l'Aquitaine et la Normandie à égalité avec 39 millions de nuitées, mais aussi la Bretagne (36 millions), le Languedoc Roussillon (31 millions) ou encore la région Poitou-Charentes (27 millions). Cette attirance pour le littoral rejaillit forcément sur le marché immobilier qui conserve un certain dynamisme malgré la crise.

Un marché immobilier attractif

Comme partout, les Français préfèrent placer leur argent dans la pierre plutôt que de miser sur les placements boursiers, aujourd'hui trop incertains. Pour autant, l'évolution des prix reste mesurée. « Les prix restent identiques ou augmentent très peu », constate d'ailleurs François Payelle, le nouveau président de la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI). Dans l'ensemble, les valeurs des appartements, notamment les 2 à 3 pièces qui font l'objet d'une forte demande, restent fermes, en particulier dans les stations réputées du littoral (Le Touquet, Deauville, Biarritz, Saint-Tropez...). Pourtant très appréciées, les maisons se vendent plus lentement. Logique, elles nécessitent un budget plus conséquent. Pour autant, leurs prix ne baissent pas non plus. À cette bonne résistance des prix, une raison simple : une offre qui demeure faible au regard d'une demande qui, bien que moins forte qu'avant la crise, reste supérieure à l'offre. Si vous envisagez d'acheter en bord de mer, n'attendez donc pas une chute hypothétique des prix, misez plutôt sur les taux d'intérêt actuellement très bas et qui pourraient bien, dès la rentrée, comme le prévoient certains experts, remonter en ; èche. Une fenêtre de tir vous est donc offerte que vous devez mettre à profit.

Colette Sabarly © Explorimmoneuf.com

Réagissez à cet article en ajoutant votre commentaire

  •  
    Votre email ne sera pas visible
Réactions (0) Commentaires
    •  
    * Champs obligatoires
    Le champ email est obligatoire. L'adresse email saisie est invalide. Le prénom est obligatoire. Le nom est obligatoire. Le message est obligatoire. Le champ "Email de votre ami" est obligatoire. L'adresse email de votre ami est invalide.